L'histoire du Nouvel An chinois et célébration de la fête dans les familles canadiennes

Image Description

Chaque année, après avoir enlevé les décorations de Noël et fini les derniers restes de la veille du jour de l'An, les Canadiens sont invités à célébrer de nouveau. En effet, la date du Nouvel An chinois se situe toujours entre le 21 janvier et le 20 février, et elle marque le changement d'année dans la culture chinoise. Puisque les Canadiens de toutes origines choisissent de prendre part aux festivités, la fête attire de plus en plus l'attention.

L'histoire du Nouvel An chinois L'histoire est étroitement associée à la légende de Nian, une bête qui terrorisait les villages, à la recherche de nourriture. Pour protéger leurs familles contre la bête, les villageois ont appris d'un vieillard qu'ils devaient se munir de pétards, de lanternes rouges et de chiffons rouges qu'ils cloueraient tout autour de leur porte d'entrée pour faire fuir Nian que la couleur rouge et le vacarme effrayaient.

Des traditions encore vivantes aujourd'hui Ces éléments de l'histoire jouent encore un rôle important aujourd'hui puisque les familles décorent toujours leurs maisons d'ornements rouges et organisent des soupers-réunions. Les amis et les membres des familles se réunissent pour célébrer et déguster une variété de plats traditionnels, chacun symbolisant l'espoir que la nouvelle année apportera la prospérité, la fertilité et la chance.